Soins préventifs

Conseils d’hygiène et brossage

Les techniques de brossage
Ce n’est pas le temps que l’on passe à se laver les dents qui permet un brossage efficace. Il faut avant tout favoriser la méthode. Le meilleur moyen de ne pas oublier de secteur, c’est de toujours suivre le même schéma et ce, de façon méthodique. Il doit être réalisé 1 fois par jour. Les dents sont nettoyées l’une après l’autre. Pour chaque arcade dentaire, le brossage commence par la face externe de la dernière dent d’un côté et se termine sur la face interne de la même dent du même côté. Pour des raisons d’efficacité (acquérir un automatisme), le brossage doit être fait de la même façon à chaque fois :

  1. Il doit être réalisé 2 à 3 fois par jour ;
  2. le brossage se fait bouche entrouverte ;
  3. Il ne faut, en aucun cas, rincer la bouche après le brossage au risque de perdre le bénéfice du fluor contenu dans le dentifrice ;
  4.  Toujours du rouge vers le blanc.
    Les mâchoires sont traitées l’une après l’autre,le brossage commence par la dernière dent d’un côté et se termine du côté opposé. Pour des raisons d’efficacité (acquérir un automatisme)

le brossage doit être fait de la même façon à chaque fois :

  1. Mâchoire du haut, nettoyage des faces occusales (la face qui mastique) : la brosse est posée au niveau des dernières molaires droites et se déplace vers les dernières molaires gauches en effectuant des mouvements de va-et-vient d’avant en arrière (amplitude équivalente à deux dents, effectuer le mouvement trois ou quatre fois par groupe de deux dents) ;
  2.  Mâchoire du haut, nettoyage des faces latérales : côté joue, la brosse est posée à cheval sur la gencive et la dent, le poignet tourne pour effectuer un mouvement de rouleau vers le bas. Le geste est recommencé trois ou quatre fois. Notons que l’on se dirige toujours de la gencive vers la dent (du rouge vers le blanc) pour chasser le dépôt de plaque dentaire qui se forme au collet de la dent et entre les dents (le mouvement inverse ramènerait ce dépôt). Puis, on passe aux dents suivantes pour finir du côté opposé. Arrivé au côté opposé, la brosse passe vers le palais et on effectue la même gestuelle en terminant à son point de départ. Le nettoyage des faces palatines ou linguales des incisives se fait dent par dent, en tenant sa brosse verticalement (la courbure de l’arcade ne permet pas un geste efficace, brosse horizontale) ;
  3.  Même opération pour la mâchoire du bas.

Sealants des puits et des fissures des dents

Sealants

Est-ce qu’il arrive à votre enfant de manger des aliments collants tel  qu’un biscuit au chocolat et qu’il soit difficile de déloger les miettes  des sillons des dents situées à l’arrière de la bouche?  Cela indique qu’il a les dents « creuses » et qu’il est nécessaire de  protéger ses dents avec un scellant de puits et fissures. Ce traitement consiste à nettoyer les sillons de la dent sans anesthésie  et ensuite d’appliquer un vernis de protection. Ainsi, la surface  masticatrice de ses dents sera lisse et il sera plus facile à les brosser.

Les chances d’avoir des caries sur ses dents seront diminuées, car  80% des caries des enfants se retrouvent sur les dents qui ont des  sillons profonds. Les adultes peuvent aussi bénéficier de ce traitement. Les scellants sont souvent appliqués sur les dents des enfants dès que  les premières molaires ou prémolaires d’adultes apparaissent dans la  bouche (vers l’âge de 6 ou 7 ans). Par contre, il est possible de faire  ce traitement à tout âge.

Application de fluor (gouttières)

Fluor

Le fluor est un oligo-élément qui se fixe dans lémail des  dents et les rend beaucoup plus résistantes aux attaques  des bactéries de la plaque dentaire. Il ny en a pas du  tout dans les aliments et une faible quantité dans leau  de boisson et dans le sel de table. Il faut donc le donner sous forme de supplément à  lenfant pendant toute la période de formation des  dents, en prévention de la carie dentaire. Plus tard il est  apporté par voie locale par les dentifrices et autres  produits à usage buccal.

Qu’est-ce que la fluorose?

Le fluor peut être toxique s’il est absorbé en quantité  excessive. La fluorose signifie qu’une personne a trop de fluor dans  son organisme. Les personnes qui font de la fluorose ont  des taches blanches sur les dents.

Ces taches peuvent se  décolorer ou ternir. En général, la fluorose se manifeste au cours des  quelques premières années de vie, pendant la formation  des dents. La plupart des cas sont légers.

De combien de fluor mon enfant a-t-il besoin?

La bonne quantité de fluor prévient la carie mais ne  cause pas de fluorose.

•  Le meilleur moyen de prévenir la carie consiste à ajouter du fluor à l’eau potable. Le fluor agit en entrant en contact avec les dents.
•  La bonne quantité de fluor correspond à environ 0,7 partie par million (ppm) dans l’eau potable, ce qui suffit à prévenir la carie sans toutefois causer une fluorose évidente.
•  Les sources naturelles d’eau peuvent aussi contenir du fluor. Si votre eau provient d’un puits ou d’une source, vous pouvez la faire vérifier. Si elle contient 0,7 ppm de fluor ou moins, elle est sûre.
•  Si le taux de fluor contenu dans votre approvisionnement en eau est de 0,3 ppm ou moins pour prendre un supplément.
•  Si la quantité de fluor contenue dans l’eau correspond à plus de 0,7 ppm, le risque de fluorose est plus élevé,
Comme cest souvent le cas dans certaines régions du sud de la Tunisie,
les enfants de moins de trois ans ne devraient pas boire d’eau dont le taux de fluor est très supérieur à 0,7 ppm. N’utilisez pas cette eau dans les préparations lactées pour nourrissons. Les suppléments de Fluor Le fluor est également offert sous forme de gouttes ou de comprimés,
mais la plupart des enfants nont pas besoin de suppléments de fluor. S’il y a une raison de donner des suppléments de fluor à votre enfant, nous vous recommanderons de le faire. Le fluor contenu dans le dentifrice Puisque le fluor fonctionne en entrant en contact avec l’extérieur de la dent, vous devriez brosser les dents de votre enfant dès leur apparition.
•  Brossez-lui les dents au moins deux fois par jour, surtout après les repas et avant le coucher.
•  Supervisez votre enfant s’il a moins de trois ans.
•  Utilisez une petite quantité de dentifrice, de la taille d’un pois.

•  Apprenez à votre enfant à cracher le dentifrice et à ne pas l’avaler.

Autres conseils pour conserver des dents saines

•  Ne couchez pas votre bébé avec son biberon. Le liquide demeurera dans sa bouche pendant son sommeil et provoquera des caries.

•  Évitez les collations collantes ou sucrées.

•  Amenez votre enfant en consultation vers l’âge d’un an, puis tous les six mois par la suite.
•  Brossez-lui les dents deux fois par jour, en particulier avant le coucher.
•  Ne partagez pas les brosses à dents. Les germes se transmettent facilement d’une personne à l’autre.
•  Rincez bien la brosse à dents à l’eau après usage, et laissez-la sécher à l’air.
•  Remplacez la brosse à dents au bout de quelques mois, lorsque les soies sont écrasées par l’usure.

Sensibilité dentaires

Syndrome de sécheresse buccale

La sécheresse buccale

On parle de bouche sèche quand il y a une diminution de la production de salive.
Les bactéries responsables de la mauvaise haleine sont des bactéries anaérobies (qui vivent en absence d’oxygène) et qui prolifèrent aisément lorsqu’il y a une sécheresse buccale.
La salive est un liquide complexe composé de 99,5% d’eau et de 0,5% d’éléments organiques (protéines et lipides) secrétée par trois paires de glandes salivaires. La salive est normalement stérile.
La production salivaire est de 1 litre à 1,5 litres par jour. Le débit salivaire est sous l’influence des systèmes nerveux et hormonaux. Nous salivons peu pendant le sommeil. Le débit salivaire diminue également en fin de journée. Nous salivons plus avant les repas (avoir l’eau à la bouche) et après les repas. Le volume de sécrétions salivaires diminue avec l’âge, surtout chez la femme.
Il y a un processus physiologique de vieillissement des glandes salivaires. La salive hydrate la cavité buccale et régule le PH (le PH salivaire est voisin de 6,8).
La salive a une action anti-bactérienne en limitant le développement des bactéries.
La salive prépare la digestion.

La sécheresse buccale encore appelée xérostomie, est une des conséquences de la diminution du débit salivaire (hyposialie ou asialie).
Les asialies ou hyposialies peuvent aussi provoquer des sensations de brûlures du dos de la langue, une amertume ou un goût métallique dans la bouche.
Ce défaut de production salivaire a des origines diverses.
* Il peut être passager :

  • Lié au tabagisme
  • En rapport avec la prise de certains médicaments : anxiolytiques, neuroleptiques, diurétiques, antihistaminiques.
  • La chimiothérapie peut provoquer une sécheresse buccale

* Il peut être permanent :

  • Atteinte des glandes salivaires constituées par trois glandes principales : parotides, sublinguales et sous maxillaires et de nombreuses petites glandes qui se trouvent dans la muqueuse de la langue et de la bouche

* Il peut être chronique :

  • Trouble de la sécrétion salivaire, en rapport avec une maladie générale (syndrome de Gougerot-Sjögren), des troubles hormonaux ou labsorption de médicaments
  • Mauvaise hydratation ou réellement déshydratation
  • Stress

Il est possible de faire un diagnostic de cette déficience salivaire :

  • Tests de sécrétion salivaire
  • Sialographie
  • Scintigraphie
  • Echographie et radiographie
  • Biopsie

Traitement de la sécheresse buccale
Le traitement des bouches sèches varie en fonction de limportance du problème.
Le but est dessayer de rétablir les fonctions initiales de la salive. Il faut stimuler les glandes salivaires.
On préconisera :

  • La consommation d’aliments acides qui augmentent la sécrétion salivaire : jus de citron, jus d’orange, jus de pamplemousse.
  • Beaucoup s’hydrater. Boire de l’eau régulièrement&
  • Prendre le temps de mastiquer au moment des repas : plus on mastique, plus on salive.
  • Manger des fruits et des légumes
  • Dans les cas très sévères, il faudra prévoir un substitut salivaire La sécheresse buccale est une des causes de la mauvaise haleine et peut aussi être à l’origine de caries et de problèmes parodontaux. Elle peut aussi favoriser le développement de candidoses buccales.

Il faut avoir une très bonne hygiène bucco-dentaire, pratiquer un brossage des dents et des gencives trois fois par jour, sans oublier d’utiliser le fil de soie dentaire, les brossettes inter dentaires et le jet.
Il faut impérativement faire contrôler ses dents deux fois par an par son chirurgien dentiste.

Protecteur buccale (sportifs…)

Protecteur Buccal

Selon des études portant sur la médecine sportive et la dentition, presque  toutes les activités physiques énergiques et non seulement les sports de  contact, peuvent être la cause d’accidents aux dents, aux lèvres, aux joues,  à la langue et aux mâchoires. Une chute, une collision ou un contact  légèrement rude peuvent endommager une ou plusieurs dents. La perte de  dents constitue une atteinte considérable. Aucune restauration ou prothèse  n’est aussi confortable et solide que la dentition naturelle. De plus, les  traitements dentaires peuvent, à long terme, constituer un investissement  financier important puisque des complications peuvent toujours survenir  plusieurs années après un traumatisme.

Certains sports sont plus à risque que d’autres, notamment la boxe, la lutte, le football, le water-polo, le basketball et l’haltérophilie. Les personnes qui pratiquent ces sports devaient toujours porter un protecteur buccal. Cet appareil n’assure pas une protection à toute épreuve, mais il réduit de façon importante le risque et la gravité des chocs sur la bouche et sur les dents et les blessures aux tissus mous de la bouche. Il est également prouvé qu’il sert de tampon contre les blessures plus graves comme la commotion cérébrale ou la fracture de la mâchoire. Les protecteurs buccaux offerts sur le marché peuvent être classés en deux groupes : ceux qui sont préfabriqués, donc plus ou moins ajustables et ceux faits sur mesure par un dentiste. De plus, un bon protecteur buccal est toujours très stable en bouche et il ne gène pas la respiration ni l’élocution.
Nous confectionnerons le protecteur buccal le plus adapté à vos besoins, selon le sport que vous pratiquez et la fréquence de votre entraînement.

Santé dentaire femme enceinte

Femme Enceinte

La grossesse engendre des changements corporels importants qui peuvent  avoir des effets sur la santé buccodentaire de la future mère. Sous l’effet  de nouvelles hormones, cette dernière peut éprouver des signes de  fatigue, des nausées et des vomissements dans le premier trimestre de sa  grossesse, qui s’estompent généralement par la suite. Elle peut aussi avoir  un appétit excessif pour des mets inhabituels, ce qui augmente le risque  de développer des caries.

L’application topique de fluor avec un dentifrice fluoré est beaucoup plus  efficace pour la mère et comporte moins de risques pour le fœtus. En plus d’augmenter l’appétit, les changements hormonaux rendent les  tissus gingivaux sensibles à l’inflammation, causant une réponse gingivale  aiguë souvent appelée la gingivite de grossesse. Cette situation revient à  la normale après l’accouchement.

Au début de la grossesse et même  avant, ci celle si a été  programmée, il  est recommandé à la femme enceinte de faire une visite pour un nettoyage  des dents et un détartrage, et de maintenir une excellente hygiène  buccodentaire par la suite. Elle doit avertir de sa condition. Nous ne  prendrons  généralement pas de radiographie sauf en cas d’extrême  nécessité avec tablier en plomb, car le fœtus est sensible aux radiations.  Les autres types de traitements dentaires se feront préférablement au  deuxième trimestre de la grossesse. L’anesthésie locale administrée lors  d’un traitement dentaire ne présente aucun danger pour le fœtus, peu  importe le trimestre de la grossesse. Cependant, certains médicaments  peuvent causer des malformations fœtales. Il est donc important de  consulter un médecin avant de prendre tout médicament.

Soins dentaires gériatriques (détection précoce des cancers buccaux)

Soins dentaires gériatriques

Connaître le cancer de la bouche

Le cancer de la bouche est une maladie que la population connaît peu.  Il peut se développer à plusieurs endroits dans la bouche et la gorge,  par exemple la langue, les lèvres, le palais, les glandes salivaires et  les amygdales

Détecter le cancer de la bouche dès ses débuts

Votre dentiste peut détecter le cancer de la bouche dès ses débuts,  en effectuant un examen clinique lors de la visite de routine.  C’est ce qu’on appelle le dépistage précoce. Cet examen sans douleur  est simple et ne prend que quelques minutes

Ce qu’il faut surveiller

  • Une plaie sur la lèvre ou dans la bouche, par exemple un ulcère, qui dure plus de deux semaines.
  • Une excroissance sur la lèvre, dans la bouche ou dans la gorge.
  • Une tache rouge ou blanche sur les gencives, la langue ou le bord de la lèvre.
  • De la difficulté à mastiquer ou à avaler, ou une sensation de douleur lorsqu’on avale ou mastique.
  • Un renflement de la joue qui gêne le port de prothèses dentaires.
  • Un changement dans la voix, un enrouement ou la sensation d’avoir quelque chose dans la gorge.
  • Un saignement inhabituel, un engourdissement de la langue, de la lèvre ou de la peau du visage

N’ATTENDEZ PAS POUR CONSULTER
Plusieurs personnes hésitent à consulter un dentiste ou un médecin, car la plupart des plaies causées par un cancer de la bouche ou de la gorge ne font pas mal. N’attendez plus, surtout si vous avez une plaie qui ne guérit pas depuis plus de deux semaines

Prenez Rendez-vous dès maintenant ! ou demander un Devis gratuit

DR Ridha BESSROUR 5.Av de la liberté – Le passage Tunis 1000 – 1er étage contact@dentistetunisie.com +216 71 25 98 55

Notre site n’a aucun financement externe et n’accepte ni ne reçoit d’aucun fonds publicitaires.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.
©COPYRIGHT 2005- 2017