Tabac et sante buccale

Le tabac et votre santé buccale

1-  Les effets du tabac sur la santé buccale  

Même si les effets du tabac sur les poumons, le cœur et les autres  organes ne sont pas visibles à l’Sil nu, votre dentiste  peut facilement  constater l’évidence dans votre bouche.

Les fumeurs peuvent s’attendre à développer une combinaison de  symptômes suivants, selon  l’intensité et la durée de leur tabagisme:

  • Mauvaise haleine persistante
  • Décoloration des dents
  • Augmentation de l’accumulation de tartre (calcul)
  • Maladies parodontales (gencives et os) qui peuvent progresser plus  rapidement et être plus sévères que chez les non-fumeurs
  • Perte osseuse
  • Déplacement des dents
  • Cancers buccaux
  • Plaies buccales  « caries du cément (racine)
  • Sinusite  « langue chevelue (poilue)
  • Lèvre du fumeur (comme une brûlure)
  • Altération du goût et de l’odorat  « retard de la guérison des plaies

2-  Maladies des gencives

On a déterminé que le tabac est un important facteur de risque pour les  maladies des gencives. Le tabac réduit la circulation du sang vers les  gencives, ce qui les prive d’oxygène et  d’éléments nutritifs leur  permettant de rester saines et, ainsi, les laisser vulnérables à l’infection  bactérienne. Selon une étude récente, la cigarette peut jouer un rôle majeur dans plus  de la moitié des cas de maladies graves des gencives chez les adultes.  Les fumeurs risquaient environ quatre fois plus d’avoir une parodontite  que les personnes qui n’avaient jamais fumé.  Si elle n’est pas contrôlée, la maladie parodontale peut conduire à la  destruction complète des tissus de support de la dent, à des abcès et,  finalement, à la perte de la dent.

3-  Cancers buccaux

Parmi les nombreux effets de  la cigarette sur les dents et  les gencives, le cancer buccal  est, évidemment, le plus grave.  Le taux de mortalité suite à  des cancers buccaux  (qui comprennent les cancers  de la langue, de la bouche,  des gencives, des amygdales et  du pharynx) dépasse celui du  cancer du col de l’utérus.

4-  Commencer à cesser de fumer

Lorsque vous serez prêt(e) à cesser de fumer, votre professionnelle de  santé buccale sera prête à vous soutenir et à vous aider. Il existe de  nombreuses ressources à votre disposition, par l’entremise de votre  équipe de santé buccale, pour vous aider à faire cette importante  transition.  Voici certains conseils pour vous aider à commencer à cesser de fumer:

  • Commencez en déterminant pourquoi et quand vous fumez. C’est la  première étape lorsqu’on cesse vraiment.
  • Pour réussir, vous devez vous convaincre vous-même que vous voulez  vraiment cesser de fumer.
  • Il y a deux façons de cesser de fumer : en sevrage brutal et en  diminuant graduellement. Quel que soit votre choix, choisissez une date  mémorable pour cesser, préférablement pendant une période où vous  avez moins de stress.
  • Faites beaucoup d’exercice
  • Si vous avez été un gros fumeur, il peut être indiqué d’utiliser les timbres  ou la gomme à la nicotine. Contactez votre médecin pour en savoir  davantage.
  • Ne vous découragez pas! En moyenne, il faut environ cinq tentatives  pour réussir à cesser de fumer.  Chaque rechute vous amène plus près de pouvoir vraiment cesser de  fumer.

5- Règles utiles

Buvez de l’eau – avec de la glace broyée, l’eau aide à évacuer la  nicotine de votre système plus rapidement et à satisfaire en même temps  les manques de la bouche.

Respirez profondément – Prenez une  » pause de respiration profonde  »  au lieu d’une pause cigarette : prenez dix respirations profondes et tenez  la dernière tout en allumant une allumette. Expirez lentement, et soufflez  l’allumette.

Remettez à plus tard. – Chaque jour, remettez votre première cigarette  d’une heure. Lorsque l’envie de fumer revient, retardez encore de 15 ou  de 30 minutes. C’est maintenant VOUS qui maîtrisez la situation.

Faites quelque chose de différent – Lorsque vous avez envie de fumer,  changez d’activité. Quittez la situation qui vous donne l’envie de fumer.

6-  Les avantages de cesser de fumer

Les hommes et les femmes de tous âges constatent des avantages majeurs  et immédiats lorsqu’ils cessent de fumer. Les anciens fumeurs ont un risque  moindre de maladies du cœur, de maladies respiratoires, d’accidents  cérébrovasculaires et de nombreux cancers. En fait, après 15 ans, le  risque de décès d’un ancien fumeur est le même que celui d’une personne  qui n’a jamais fumé.

Lorsque vous cessez de fumer, vous éprouvez également un effet positif  sur votre santé buccale, en réduisant le taux et l’incidence des maladies  des gencives, des cancers buccaux et de la perte de tissus osseux et de  dents, en conservant des dents plus blanches ainsi qu’en permettant aux  plaies buccales de guérir et de disparaître.

Vous réduirez aussi le risque de passer de la fumée secondaire nocive à  vos êtres chers.

Prenez Rendez-vous dès maintenant ! ou demander un Devis gratuit

DR Ridha BESSROUR 5.Av de la liberté – Le passage Tunis 1000 – 1er étage contact@dentistetunisie.com +216 71 25 98 55

Notre site n’a aucun financement externe et n’accepte ni ne reçoit d’aucun fonds publicitaires.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Vérifiez ici.
©COPYRIGHT 2005- 2017